Faut lire Dolto, mon garçon…

Bon ben là, hein, y’a plus rien à dire, quoi, hein. Il touche vraiment le plus bas point localisable sur terre. Le bout du bout du cul de la bouteille sous un gros rocher sous la vase bien au fond de la fosse des Philippines qui, je le rappelle, est une des plus profondes du monde avec plus de 10 kms de profondeur.

« Moi Madame, je ne possède pas 40 hectares ». Réponse de « Hé, vous comprenez M’sieu Posuto » du tac au tac à une agricultrice lui suggérant que son compte en banque est mieux garni que le sien.

Mais qu’est-ce que vous voulez qu’on rajoute hein ? Imaginez ce qu’il dirait à un pêcheur (moi j’ai pas un filet de 40 mètres de long), à un charcutier (moi j’ai pas 40 kilos de barbaque en chambre froide) ou à un maçon (moi j’ai pas 40 tonnes de béton à couler dans la semaine).

Et ça remonte à loin loin ce genre de trucs, une enfance super pourrie, mais super pourrie qu’il a eue. Le problème étant qu’on est quelques milliards sur terre à avoir subi, impuissants et plus ou moins dévastés, les névroses parentales, mais qu’on bosse dur pour pas les refiler à nos mômes ou nos conjoints, enfin peut-être pas tous, mais on essaie.

Mais lui c’est pas que sur ses gosses qu’il se venge. C’est sur nous tous.

Punaise.

Que quelqu’un lui fasse lire Dolto, vite vite vite. Avant la camisole, pour lui ou pour nous d’ailleurs.

Advertisements
Article suivant
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Il aurait pu aussi lui dire ça à la dame. Ça l’aurait fait marrer. 🙂

    Répondre
  2. Est-ce le même personnage qui a lancé tout de go cette réplique < à Bayonne : « Moi, je suis venu à la rencontre de la majorité silencieuse »?

    Répondre
  3. Il est évident que ce personnage a un problème psychologique : sa présidence de la République c’est comme un jouet qu’il aurait enfin eu à Noël, et les prochaines élections, c’est le 25 décembre !

    On va pourtant lui dire prochainement que le père Noël n’existe plus et qu’il va devoir aller se faire ramoner la cheminée ailleurs (pour les exilés fiscaux, qu’il se renseigne avant de partir).

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :