Mais merci Bertrand, et Vincent…

Deux éclaircies dans ma vie professionnelle aujourd’hui :

à 15h30, sur France Culture, Bertrand Tavernier en quelques mots écrase d’un revers de sa grande paluche les politiques éducatives des dernières années, et me fait plus chaud au cœur que des tonnes de faux-semblants administratifs. En podcast ici, c’est vers le milieu de l’émission.

Sur Mediapart, je sais il faut être abonné mais sur simple demande je vous ferai un copié collé du truc (réservé à ceux qui connaissent mon mail chers amis) la politique éducative du candidat Hollande présentée par Vincent Peillon. Je le dis sans ambages : je suis d’accord avec TOUT. Et c’est bien la première fois. Je voterai deux fois pour le candidat PS, rien que pour ce programme.

Et du coup j’ai un peu d’espoir que ça, définitivement, disparaisse de nos vies très bientôt. Commencez la vidéo à 9 mn.

Advertisements
Article précédent
Poster un commentaire

7 Commentaires

  1. vis regarder – pas eu le temps – juste pour le plaisir de re-apprécier Peillon qui sur bien des points m’exaspère

    Répondre
  2. Oui moi pareil, mais là, tout bien.

    Répondre
  3. Pareil qu’au Québec. Je suis surpris de constater à quel point la question religieuse tient une place exacerbée dans le débat public. Je ne sais trop que dire. J’ai écouté cette émission de La Voix est libre. Je confesse en avoir regardé que les trois quarts. La patience a des limites. Exaspérant. Balzac ne s’était pas trompé : une société d’athées inventerait aussitôt une religion. Une glace au chocolat avec cela?

    Répondre
  4. Je dois pas être bien réveillé mon ami, mais j’ai pas du tout compris votre commentaire (enfin la relation avec mon billet, veuillé-je dire). M’éclairerez-vous ? 🙂

    Répondre
  5. Je me savais bien obscur mon ami. Il me faudra apprendre la limpidité. Mon propos se voulait simple : à trop d’accommodements déraisonnables on finit par oublier l’essentiel : les principes républicains de laîcité. J’en ai ras-le-ponpon de tous ces débats sur la laîcité totale, partielle, légère, lourde, mitoyenne, raisonnable, accommodante. De tous ces débats il reste toujours une éternelle perdante : la bonne foi. Nous sommes dans un rapport de force. Si l’un perd, l’autre gagne forcément. Et ce débat à la télé (votre lien), il m’a paru insupportable. Désolé.

    Répondre
  6. Je crois que nous parlons de deux choses différentes : moi j’évoquais la morgue, l’attitude insupportable d’agressivité de Gaino. Vous évoquez le fond du débat. Soit. Mais je me refuse à distinguer, personnellement, le poids d’une religion ou d’une autre. Je suis désolé mais toutes pareilles, toutes opium du peuple, toutes obligation de dogme, toutes tueuses de pensée, de liberté, de vie. Sur France Culture, chaque dimanche matin, il y a la messe. Et ça m’horripile. Mais je n’irai pas en place publique vilipender les chrétiens pour autant.

    Répondre
  7. Mon cher Hervé.

    Je vous rassure. Nous sommes sur la même longueur d’ondes. Nous nous perdons ici sur un concept aussi flou que la laïcité pure et dure ou une laïcité ouverte… Nous n’en sortons pas. Amicalement

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :