en tandem (11)

photo hjeanney

il : qui du loup – en réalité un sanglier mais – du cor ou de la partition est cerné de ces lauriers de pauvres ces feuilles de chêne, la moisissure s’accroche comme une ombre en décomposition.

elle : œil attentif, oreille tendue, suis sûre que lui entend de la musique (même s’il n’est pas certain d’être lui-même, est-il un loup, est-il un sanglier, est-il un animal gelé en pierre, une chimère mélomane verte de concentration).

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Je voudrais avoir l’œil du loup et l’oreille du sanglier pour voir et entendre les sanglots du cor…

    Réponse
  2. rvjeanney

     /  30 juillet 2011

    Et moi la dextérité qui permet de lire et jouer la partition ! 🙂

    Réponse
  3. Vous auriez dès lors deux spectateurs qui attentivement vous regarderaient lire et jouer cette partition…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :