en tandem (3)

photo hjeanney

il : perdu des centaines de fois retrouvé pareil bien sûr, à quoi ça sert le stress les choses reviennent toutes seules, comme un coureur de 400m invisible, comme les strates successives d’écorce sur l’arbre dont on a fait cette table.

elle : dans le tiroir, dans le sac bleu, sur l’étagère, au fond d’une poche, moi mon couteau a beaucoup voyagé Suis pas rendu plus loin qu’à mon lever Mais devenu plus sage (sauf qu’il n’a pas servi à construire un radeau de robinssons suisses, et est-ce qu’il a seulement vu une île ? où était-il quand tu t’étais cassé la jambe près de La Cotinière ?

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Si les retours pouvaient être ainsi. Se perdre ou perdre un objet est une obsession. Avec l’âge cela empire. Et les choses sont toujours plus utiles lorsqu’elles sont perdues et devenues inutiles lorsque retrouvées. Allez savoir pourquoi?

    Réponse
  2. rvjeanney

     /  14 juillet 2011

    J’en ferais ma devise ! 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :