Le Prince – 27

Grand-père, comme Victor Hugo comme mon père comme les vieux, Egoïste va tu n’es pas le seul je suis grand-mère moi aussi – elle a raison, Bah ce n’est pas un métier on les gâtera ça ira tout seul. Dix ans plus tard, à l’heure des JO de Montréal, Luciano reçoit une invitation en tant que dignitaire du PCI, conférence à Stanford sur les carnets de prison de Gramsci. Que faire à l’hôtel hormis regarder Nadia Comăneci et que trouver pour offrir aux jumeaux. 25 décembre 1976, Erasmo et Azaria sous le sapin du château qui est encore le plus grand des kilomètres à la ronde, les emballages sont couleurs Etats-Unis. Une boîte moche en sort pour les deux, la déception sera courte, Luciano les emmène au salon de télévision et branche l’Atari 2600. C’est un jeu vidéo ça s’appelle Air Sea Battle, tu vois tu tires avec ce bouton et tu bouges avec celui-là. A l’écran avions hélicoptères orange bleu vert C’est des méchants les avions ? Bien sûr sinon on ne leur tirerait pas dessus. Il y a des gens dedans ? Non c’est pour du semblant c’est comme effacer un dessin avec une gomme. Maman viens voir le cadeau de Grand-père, en tailleur Azaria bée elle vient de voir un bateau passer dans le ciel violet de son Noël.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Mon retard s’explique par le besoin de réfléchir au sens des mots. Au sens des événements. Au sens des sens 😉 Je ne retomberai pas dans les souvenirs personnels qu’évoquent chez moi les Jeux olympiques de Montréal. Là n’est pas le propos. En contrepartie, je ne peux résister à la tentation de chercher à comprendre les préoccupations de Luciano qui, entre plusieurs voyages, doit maintenir une présence affective et parentale auprès des jumeaux Erasmo et Azaria. Et ce jeu vidéo, parmi les premiers j’imagine, ouvrait déjà la voie à cette nouvelle ère technologique qui marquera de manière indélébile le monde en devenir. Et dans ce jeu annonçait-on déjà le sens des frappes chirurgicales au nom d’une certaine doctrine d’ingérences humanitaires? Évidemment le tout pour jouer… sans plus.

    Réponse
    • rvjeanney

       /  19 avril 2011

      Vous avez une voire plusieurs réflexions d’avance sur moi. un peu comme si j’étais le cycliste et vous le commentateur sportif, je fournis l’effort sans vraiment l’analyser^^ pourvu que je résiste à la tentation du dopage 😉

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :