Le Prince – 17

Mort violente, la façon dont il est allongé bizarre et tordu comme un corps essoré mais sans liquide qui suinte – une serpillère encore pleine de son sang ses os ses muscles, la lumière qui vient de la gauche fait de l’ombre aux deux extrémités par contraste imaginaire, le centre étant plus éclairé seulement. Luciano a tout de suite ramassé le papier C’est ainsi qu’on punit les… inutile de tout lire, deux ou trois variantes et encore, ça finit par résonner tout seul. La veuve, la famille, le cimetière, le curé, les drapeaux rouge blanc vert noir l’hymne, un ou deux qui lanceront une chasse à quoi cette fois pour donner le change, Juifs, Gitans, Siciliens, les portes du Palais Tizzano se referment enfin il fait nuit Luciano va pouvoir écrire son rapport en paix, le cœur ravagé.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. C’est le mystère. Complet, Insondable. Je suis paralysé. Mon esprit ne fonctionne plus. Je me bute à une quadrature du cercle. Ce Luciano ne cessera de nous rendre perplexe. Voici mon dilemme. Comment écrire un rapport en paix, le cœur ravagé? « Par Toutatis ! » Qui me viendra en aide?

    Réponse
    • rvjeanney

       /  30 mars 2011

      Ah ben c’est une chose possible non, l’esprit en paix et le cœur tourmenté ?..

      Réponse
  2. Tout est possible mon cher ami 😉 Luciano est de la lignée des héros. Je serais plus tourmenté et j’éprouverais plus de difficultés à trouver mes mots si j’étais à sa place. 🙂

    Réponse
    • rvjeanney

       /  30 mars 2011

      en tout cas je vous renouvelle l’expression de ma joie à lire vos commentaires chaque jour impair, ils me motivent aussi ! 🙂

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :