Le Prince – 13

Attention ça va toucher le bord du… tourne tourne là, c’est bon Johnny, coupe le moteur, la jeune Anglaise chargée de l’éducation de Luciano lui traduit les phrases de l’Américain, trotte trotte petit cheval, comme s’il était un géant des collines prêt à suivre l’US Army vers le Nord, hé y’a encore des Autrichiens à déloger dans les Dolomites on s’endort pas dit le colonel, Drelinger donne un Coca au petit là et mollo avec la Miss on n’est pas en permission, pas encore. Tout ce kaki et toutes les lettres blanches majuscules peintes sur les automitrailleuses Lancia 1Z au pied du château comme des crocodiles sortis des douves, Paolo Tizzano donne ordre sur ordre, il est même tombé dans les bras du grand avec une casquette déchirée – un gars de Little Italy. Ce matin au domaine c’est New York et l’Amérique les années vrombissantes qui s’annoncent les combats vont finir demain bientôt, sous le banc deux cyclistes de résine disputent un sprint d’enfer sur la Via Roma, petite main d’un gamin tellement heureux.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. J’imagine aussi Luciano avec un large chapeau de cowboy et un cola à la main, roulant à toute vitesse à bord d’une de ces Jeeps, probablement plus semblables à celles vues dans les rues de Normandie lors du débarquement. Et le Luciano fredonnant un air connu de Jimmy Rodgers venu du fonds du Mississippi : Pistol Packin’ Mama. Entre nous, la Petite Italie new-yorkaise a bien changé.

    Réponse
    • rvjeanney

       /  22 mars 2011

      Alors justement les jeeps n’existaient pas en 1917 (date de cet épisode, Luciano né en 1910 y a 7 ans), d’où les automitrailleuses citées… Mais le coca lui était déjà installé, en tout cas aux USA. Merci pour la référence de la chanson je file sur un serveur de musiques^^

      Réponse
  2. Je n’avais pas saisi qu’il y avait un petit retour en arrière dans la vie de Luciano. J’aurais pu être plus attentif sur un indice capital : durant les années 1920, les mitrailleuses des Lancia 1Z furent toutes remplacées par des Fiat mod.14 de 6,5 mm (Wikipedia). Une belle occasion ratée. Je serai plus attentif et je tenterai de suivre la chronologie historique de l’historien écrivain ou de l’écrivain historien. 😉

    Réponse
    • rvjeanney

       /  22 mars 2011

      Ah je fais trop de retours en avant arrière dans ces fragments, je perds mes lecteurs ^^

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :