Le Prince – 2

Toile de maître, pas sûr, mais belle toile en tout cas, sur le bureau une grenade en forme de mangue, la peur ou l’étonnement ou un sentiment bizarre brouille sa vue et ainsi déforme cette chose qui ne devrait pas, jamais jamais, reposer là, sur le bureau d’un instituteur – et c’est pour cela qu’il associe la forme à celle d’une mangue comme il en mangeait au Brésil enfant, sous la pergola pendant que trimaient les ouvriers agricoles de son père impeccable, tout blanc – dedans blanc, blanc patron colonisateur, dehors blanc, ce blanc costume taillé par d’autres trimeurs de la division internationale du travail, mais en Europe, à tous les coups en Italie d’ailleurs… Tintoret ? Titien ? ça va lui revenir, le sol tremblote comme si quelque chose de très lourd et pesant venait d’entrer dans la pièce, quelque chose qui ne cadre pas avec la voix aiguë qu’il entend dans son dos lui dire Monsieur, que puis-je pour vous ; et pourtant tout s’éclaire subitement, Véronèse c’est, Portrait de Daniele Barbaro, et l’instituteur Benito Mussolini pèse bien ses quatre-vingt-dix kilos ce qui explique les tremblements de la pièce et la trajectoire de la grenade qui a quitté le bureau mais qui n’est jamais tombé sur le sol car il l’a rattrapée dans un réflexe et l’autre lui a dit : merci.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Cruauté circonstancielle qui sera développée – comme je l’espère – d’un lancement de grenade interceptée avant qu’elle n’éclate. Un frisson parcourt mon échine.

    Réponse
  2. rvjeanney

     /  28 février 2011

    Boum ! 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :