Outlook express # 6

Il y a du vent, le GPS a rendu l’âme à l’avant-dernier virage, le quartier est neuf, avec une bordure boueuse de pas construit faute de pognon, mais en regardant du bon côté (sous le vent, comme un prédateur en chasse) c’est pas trop mal.

D’autant qu’entre deux immeubles émerge une maison de sorcière immense, bout de dix-neuvième siècle « là-au-miyeu », comme les gens disent facilement ici, à Besac, Besançon, pied de Bregille, face à Vauban.

Publicités
Article précédent
Article suivant
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Son destin était déjà tout tracé. Avant même son vieillissement. RIP pour le GPS.

    Réponse
  2. GPS va bien, batterie à recharger. Sorcière ? Bah, je lui souhaite longue vie et potions à foison ! 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :