Vase communicant : Pierre Chantelois

Dans le cadre des vases-communicants, j’accueille ici avec joie et fierté mon ami québécois Pierre Chantelois. Son parcours mériterait un lien vers une page Wikipedia, tant il est riche. Mais personne ne s’y est encore attelé. Et c’est bien dommage.

Mes lecteurs (dont je n’ose plus évaluer le nombre grandissant, lol) le connaissent sans doute déjà. Puisse-t-il néanmoins, avec le billet qu’il nous propose aujourd’hui, faire découvrir encore plus largement ses talents de photographe et de passeur d’histoire(s).

N’oubliez pas d’agrandir les photos en cliquant dessus


Dans la blanche cérémonie Où la neige au vent se marie Dans ce pays de poudrerie Mon père a fait bâtir maison

(Gilles Vigneault)

Combien de fois a-t-on cité le grand Gilles Vigneault, poète du Québec, pour décrire les hivers et les froidures de mon pays? Le message que le grand Gilles a laissé en est un d’humanisme. Pour preuve :

De mon grand pays solitaire
Je crie avant que de me taire
A tous les hommes de la terre
Ma maison c’est votre maison
Entre mes quatre murs de glace
Je mets mon temps et mon espace
A préparer le feu, la place
Pour les humains de l’horizon
Et les humains sont de ma race

Quel honneur d’être hébergé pour le Premier de l’An chez mon ami Hervé

Au Québec, il fait froid. Très froid. Un pays de froidure et d’engelures. Il faut se rappeler ces mots de cet autre poète Claude Léveillée :

Ah! que les temps s’abrègent
Viennent les vents et les neiges
Vienne l’hiver en manteau de froid

Le Québec est sorti de terre comme ces arbres dans leur fière allure

Hier, le Québec n’avait de vision sur le monde que par le prisme de la religion catholique. Aujourd’hui, le Québec a, depuis moins de cinquante ans, franchi le pas de la modernité. Il s’est affranchi. Sur des paroles de Vigneault, Léveillée chantait :

Par-dessus les lacs, les bois, les mers, les champs, les villes,
Plus haut que les plus hauts jeux du soleil qui dort immobile
Nous irons par les chemins secrets de l’univers
Pour y vivre le pays qui nous appelle à ciel ouvert
Hors du temps, au gré de l’espace
Fiers de nos corps plus beaux

Le peuple a levé les yeux de terre pour regarder le ciel. Et la ligne d’horizon s’est soudainement éloignée

Un sage parmi les sages a cru que le petit peuple pouvait grandir : Félix Leclerc. Il rappelait, en chanson, à son peuple, qu’il a aimé, que :

L’eau de l’hiver est froide
Injuste l’ignorance
Le cœur de l’homme est dur
Le grain pousse au printemps
Blanc le pied de la chèvre
Rose sa langue
Propre est la truite

Avec ma jolie reine
Sa hanche contre la mienne
Je traverse les ponts
Je traverse les monts
Le torrent crie des noms
Des noms obscènes
Que nous n’entendons pas ….

J’ai un fils dépouillé Comme le fut son père Porteur d’eau, scieur de bois, Locataire et chômeur Dans son propre pays

(Félix Leclerc)

S’adapter, c’est se plier quant il vente (Félix Leclerc)

Comme un vieux râteau oublié
Sous la neige je vais hiverner
Photos d’enfants qui courraient dans les champs
Seront mes seules joies pour passer le temps

(Félix Leclerc)

Le temps passe. Nous aussi (Félix Leclerc)

Aujourd’hui les autres blogs qui vase-communiquent sont :

Futiles et graves (Anthony Poiraudeau) et Paumée (Brigitte Célérier),

Tiers Livre (François Bon) et Ce métier de dormir (Marc Pautrel),

Petite Racine (Cécile Portier) et Abadôn (Michèle Dujardin),

Tentatives (Christine Jeanney) et Enfantissages (Juliette Zara),

Elle-c-dit et Fut-il ou versa t’il dans la facilité ? (Christophe Sanchez),

C’était demain (Dominique Boudou) et Biffures chroniques (Anna de Sandre),

Terres… (Daniel Bourrion) et Journal Contretemps (Arnaud Maïsetti),

Le blog à Luc (Luc Lamy) et Frédérique Martin,

Liminaire (Pierre Ménard) et Jours ouvrables (Jean Prod’hom),

Pendant le weekend (Hélène Clémente) et Oreille culinaire (Isabelle Rozenbaum).

Merci à Juliette Zara pour avoir établi cette liste en html, super-pratique 🙂

Publicités
Poster un commentaire

16 Commentaires

  1. cjeanney

     /  1 janvier 2010

    Ah que c’est joli « Comme un vieux râteau oublié
    Sous la neige je vais hiverner
    Photos d’enfants qui courraient dans les champs
    Seront mes seules joies pour passer le temps », je ne connaissais pas. Merci Pierre ! 🙂

    Réponse
  2. Christine

    Voilà un petit mot gentil. Merci.

    RV

    Je suis venu constater l’état des lieux par curiosité 😉 Merci pour cette idée extraordinaire.

    Pierre R.

    Réponse
    • rvjeanney

       /  1 janvier 2010

      cjeanney, bien d’accord ! 🙂

      Franchement Pierre, il a de l’allure votre billet, c’est pour moi que c’est « tout bénéfice » ! 🙂

      Réponse
  3. j’aime rêver à ces beautés depuis mon sud (malmené aujourd’hui) et j’aime votre dialogue

    Réponse
  4. Votre amitié est si palpable qu’elle réchauffe le coeur. J’ai rencontré voici quelques jours, lors d’un déplacement à Paris, un autre Québecois qui fait le tour d’Europe à vélo. Tous ces signes sont-ils des invitations à aller voir de plus près le pays de la neige… Je suis bien tentée de le croire, d’autant plus que je dois collaborer avec une revue de là-bas, Moébius, durant l’année qui commence.

    Réponse
    • rvjeanney

       /  1 janvier 2010

      Vous l’avez dit très exactement, Frédérique, avec Pierre, c’est d’abord d’une amitié profonde qu’il s’agit. Et le bougre est sacrément communicatif : il a fait de moi un partisan de l’indépendance du Québec, c’est vous dire ! 🙂 Merci de votre passage, et je vous souhaite une belle collaboration avec Moebius.

      Réponse
  5. Brigitte

    Les gens du Sud rêvent au Nord et les gens du Nord rêvent du Sud. Les vases communicants, quoi 😉

    Frédérique

    Moebius est une excellente publication. Et je serai heureux de vous y lire. Oui il y a une belle complicité et une belle amitié entre ce communicatif RV et ce taciturne Pierre du Sud 😉 Au prochain référendum, RV, je veux vous voir au Québec. C’est compris? Je profite de l’occasion pour transmettre aux lecteurs de beau blogue, et à la québécoise, mes vœux de Bonne et Heureuse Année … et le paradis à la fin de vos jours. Si si.

    Pierre R.

    Réponse
  6. rvjeanney

     /  2 janvier 2010

    Compris M’sieu ! Je fais comment pour obtenir ma nationalité bleu-blanc-lys ?.. 🙂

    Réponse
  7. Denise

     /  2 janvier 2010

    Bonsoir Rvjeanney,

    Je passe en toute simplicité, n’ayant pas de blogue, pour vous féliciter d’avoir eu la riche idée des « vases communicants ». J’avais à coeur de vous le dire puisque je vois vos commentaires chez Pierre.

    Bravo pour ce beau partage. C’est très enrichissant.

    Tous mes voeux pour une bonne et heureuse année.

    Denise

    Réponse
    • rvjeanney

       /  3 janvier 2010

      Merci Denise, nous nous croiserons à nouveau, car comme je l’ai dit à Pierre l’autre jour, vous et moi nous complétons fort bien dans nos commentaires, et j’apprécie toujours la gentillesse et la bienveillance de vos propos. Recevez aussi mes meilleurs voeux pour 2010.

      Réponse
  8. Chantelois, en chanteur de l’image : la mue s’est faite il y a déjà quelque temps, et je le suis « de l’autre côté de l’Atlantique » avec toujours autant de plaisir.

    Ses photos nous envoient de ses nouvelles et j’envie la neige dont il les saupoudre à profusion !

    Réponse
  9. Très belle complicité dans cet échange. Et le Québec est si attachant, si beau, si passionnant – l’espace immense et la littérature admirable.
    Je découvre vos deux blogs avec plaisir grâce aux vases communicants.

    Réponse
  10. Dominique

    Quel commentaire. Merci et merci à RV d’avoir provoqué si bellement cet échange.

    Anthony

    Tout le mérite en revient à mon bon ami RV. Comme nous disons chez nous, la distance n’a pas d’importance 😉

    Pierre R.

    Réponse
  1. Bloguer ou ne pas bloguer » 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :